Peu importe que votre activité ou produit soit bon, aucune entreprise n’est immune contre les crises ou les périodes durant lesquelles la demande n’est pas exactement ce que vous espériez. Dans ce contexte, le moment que les responsables redoutent, à savoir le temps qu’ils ont pour réduire des coûts, est quelque chose de presque inévitable dans un monde dynamique.  Dans cet article, nous aborderons cinq erreurs fatales dans le processus de réduction de coûts pour vous aider à éviter de faire des erreurs  à ce moment critique

1. Licencier du personnel pour réduire les coûts

Si vos coûts de personnel suffoquent vos finances en temps de crise, vous devriez savoir que le licenciement de personnel pourrait être désastreux pour votre entreprise à court terme.  Cette option crée du mécontentement parmi ceux qui restent ainsi que de la méfiance car ils réalisent qu’ils pourraient être les prochains.  De plus, l’argent que vous dépensez en licenciant quelqu’un peut empirer votre situation financière, menant à un effet domino négatif compte tenu de la réduction de votre capacité de production.  Si votre intention est d’émerger de cette crise, vous avez besoin d’avoir des personnes prêtes à travailler.

2. Diminuer vos dépenses de publicité

Alors que les ventes diminuent, le premier réflexe est de réduire votre publicité.  Ne cédez pas à cette impulsion car le marketing est le moyen principal d’apporter de nouveaux clients à votre activité et vous en aurez besoin.  Ne pensez pas comme vos concurrents, faites davantage de publicité pour rechercher des clients pour vos produits phares, en conservant toujours votre marque dans les médias pour montrer que votre activité a été peu ou pas affectée par la crise financière.

3. Réduire les coûts insignifiants

La qualité du café servi à vos salariés et clients, la qualité des serviettes, des gobelets et même le papier toilette sont des choses qui peuvent être revues.  Cependant, il n’est pas conseillé de perdre un temps précieux en gérant des dépenses qui ne sont pas importantes pour votre activité.  D’autre part, l’insatisfaction de vos clients et salariés ne vous apportera pas de grosses économies et vous perdrez votre temps à faire un effort qui pourrait être utilisé autre part.

4. Ne révisez pas les processus opérationnels

On peut réussir à réduire les coûts en s’abstenant de dépenser sur certaines choses mais on peut réussir également en révisant tous les processus de votre entreprise.  Si c’est ce que vous avez planifié de faire depuis un moment, c’est le moment de le faire.  Appelez les responsables et directeurs pour discuter de ce qui peut être révisé ou restructuré.  Les processus de production, administratif et service client peuvent tous être révisés, résultant en une meilleure qualité et moins de dépenses pour votre entreprise.

5. Sacrifiez la qualité de vos produits et services

Si votre idée est d’essayer de maintenir votre niveau actuel de ventes et de donner plus de visibilité à votre marque à vos clients en cours et potentiels, la qualité doit être maintenue.  Parfois de petites réductions de coûts peuvent mener à une grosse diminution de qualité du produit fini ou du service.  Ceci étant dit, faites une analyse profonde de vos coûts de production et des économies de coûts possibles, mais si quelque chose ne peut pas être réduit quand le marché est en déclin, c’est la qualité des produits et services que vous proposez. Réduire les coûts est quelque chose que les responsables devraient toujours considérer, et en période de crise cela devient encore plus nécessaire.  Ce qui devrait être analysé cependant, est la viabilité de nombreuses réductions de coûts car elles peuvent atteindre les finances d’une entreprise plus que de l’aider.

Connaissez-vous quelqu’un qui a des difficultés et qui pense également à réduire ses coûts ? Partagez cet article sur les réseaux sociaux et montrez le chemin aux autres !